Offre Tremplin – Pourquoi l’ADEME finance 80% de votre bilan carbone ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Pourquoi, depuis le mois d’avril et jusqu’à la fin du mois de juin, l’ADEME finance 80% du bilan carbone + plan d’action* pour les PME de moins de 100 salariés ? Pourquoi le Medef et de plus en plus d’organisations et de réseaux d’entreprises parlent de décarbonation et réfléchissent à comment décarboner ?

Le bilan carbone, QUESACO ?

On en entend parler, beaucoup parler. Pour une entreprise, les émissions CO² seront de plus en plus déterminantes dans ses choix stratégiques parce que l’impact du carbone émis pourra avoir une influence directe sur le coût de son investissement. Certaines entreprises, prennent déjà en compte ce facteur par exemple en considérant un prix de 50€ pour la tonne de CO²eq émis par le projet ou l’investissement dans leur calcul de ROI.

Toute la problématique est donc d’apprendre à compter ce carbone émis par l’activité de l’entreprise. La méthodologie sur laquelle nous nous appuyons est celle de l’ADEME.

 

Les 3 scopes de travail du Bilan Carbone

Comment compter? Il y a plusieurs facteurs d’émissions et plusieurs unités qui sont considérées :

  • Des euros pour des achats,
  • Des km pour des déplacements,
  • Des KWh pour de l’électricité, etc.

Et de cette donnée, des facteurs d’émissions sont calculés par l’ADEME, facteurs qui permettront de connaître l’impact et le coût associé au nombre de km parcourus soit en voiture, soit en train, avions,…

Pourquoi de plus en plus d’entreprises, de réseaux, et l’ADEME motivent les entreprises à faire un bilan carbone ?

Deux raisons principales :

  1. La réglementation actuelle : toute entreprise de 50 salariés et plus qui bénéficient d’une aide du plan de relance Européen, a l’obligation de faire un bilan carbone
  2. La réglementation future et l’impact de cette réglementation sur le business : Peu d’entreprises sont aujourd’hui soumises à la taxe carbone, mais l’Europe en parle de plus en plus…  Qui dit taxes, dit moins de possibilité d’investissement, de rétribution d’une partie des résultats aux salariés, actionnaires, etc…

L'évolution de la réglementation

L’Europe s’est fixé un objectif de réduire de 55% (5% par an) à 2030 par rapport à 2020 (Green deal) et d’arriver à la neutralité carbone en 2050.

Or pour y arriver, 25% de l’effort vient de l’individu et 75% de l’État et des entreprises. Il s’agit donc pour les entreprises d’anticiper les réglementations à venir. La démarche de décarbonation vient donc s’ajouter aux autres sujets liés à l’impact social des entreprises (RSE). Et plus tôt on s’y prépare, en tant qu’entreprise, plus l’entreprise sera capable de réagir, ou même sera déjà prête à tout impact que le sujet carbone pourra avoir sur son business et donc son avenir.

L'ADEME vous aide

L’ADEME finance 80% avec un seuil maximum de 5.000€, c’est-à-dire que pour une prestation de 6.500€ HT pour un bilan carbone et la définition d’un plan d’action, l’ADEME financera 5.000€ HT et l’entreprise aura à charge 1.500€ HT.

Si vous souhaitez avoir des informations supplémentaires, n’hésitez pas à nous contacter !

L'auteur

Nicolas de Quatrebarbes

Nicolas de Quatrebarbes

Transition écologique des entreprises, Impact Carbone

Découvrez d'autres articles